Forum sur la merveilleuse Lucy Lawless
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Avec


RENEÉ O’CONNOR

Plus d'informations, ici : www.xivents.com/xenite-con


Partagez | 
 

 15 décembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Xenaline ♥
Princess of the war
Princess of the war
avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 27/02/2010
Age : 25
Localisation : Dans les bras de ma Lucy

MessageSujet: 15 décembre   Mer 11 Aoû - 12:50

Ohhhh, New Orleans! How I love you.

It was wonderful to see the pulse quickening down in the French Quarter, but it is certainly an isolated island in a sea of darkness come nightfall. There is no electricity in many areas, which is hampering rebuilding. My N.O. friends tell me that while single folk are starting to get curious about returning, families won't start coming back till January and truthfully, for thousands and thousands, there is nothing but toxic waste to come home to. The heavy metals deposited by flooding have covered miles with poison mud, now dried to a thick dusty crust. Bulldozing kicks up a lot of mercury, arsenic etc. which is an added hindrance to recovery.

Today a Louisiana native came to stay with us till she gets on her feet. She's relocating to LA. She has lived here before and did not love it, but she is strong, talented and resourceful and she's going to make it.

The police and emergency services begged me to keep talking about New Orleans. They feel so alone and they fear that everybody has forgotten about them. I'm afraid they might be partially right. I am just sick at their isolation and their vulnerability. Any kind word of support just makes them melt. Forget any stain of corruption or rats jumping ship. These officers and emergency personnel have remained at their posts through thick and thin. Their marriages are under awful strain, their children are living far away. In many, many cases their houses are destroyed and some have lost family members to the flooding and the pestilence that followed.

The wealth of a nation is not about having a Walmart at every off-ramp. It is not about a free clothes iron with your mail-order vacuum cleaner. It is about the quality of caring between strangers. Last year, I visited Bangladesh, one of the poorest countries on Earth, where 80% of usable land floods every year. I have seen poverty, and more pernicious inter-generational poverty, which destroys the fabric of caring even to the point of mothers throwing their 4-year-old children on the roofs of trains just to get rid of them. I understand now that even the mother-child bond is eroded, destroyed or never develops where survival is threatened. What hope then for the bonds between strangers?

Hurricane Katrina has lifted the lid on our own dirty laundry. The poverty that we have too long ignored, the ecology that we have undermined further stressed inadequate infrastructures for the above and blasted out of the water the hopes and dreams of hundreds of thousands of people.

It seems a bitter joke that, like Blanche Dubois, New Orleans natives have come to rely on the kindness of strangers. But to me this care is the glue that binds us in a social compact. You cannot have civilisation where there is no trust/respect between strangers. It proves the strength of a nation. This is Unity. It seems to me that this is something the United States should know something about. This holiday season we could forgo the latest gizmo and pledge a gift to a stranger in our community, or in New Orleans or even overseas. Every time we do this we add a thread to the fabric of care that binds all beings on this planet far more securely than all the political manoeuvring in the world.

Let us be Conscious.

Love always,
Lucy L


Traduction par X&G
Ohhhh, New Orleans! How I love you.

Il était merveilleux de voir l'impulsion immédiate en bas dans le Quartier français, mais c'est certainement une île isolée dans une mer de tenebres qui vient à la tombée de la nuit. Il n'y a aucune électricité dans beaucoup de secteurs, ce qui gêne la reconstruction. Mes amis N.O. me disent qu'alors que des gens seuls commencent à vouloir revenir, les familles ne reviendront pas avant Janvier et sincèrement, pour des milliers et des milliers, il y a rien que des déchets toxiques sur la route menant a leur maison. Les lourds métaux déposés par l'inondation ont couvert toute la boue de de poison, qui a maintenant séché en une croûte poussiéreuse épaisse. Les bulldozers soulèvent beaucoup de mercure, d'arsenic etc qui est un obstacle supplémentaire pour la reconstruction.

Aujourd'hui une habitante de Louisiane est venue rester avec nous. Elle s'installe a LA. Elle a vécu ici avant et n'a pas aimé ça, mais elle est forte, talentueuse et débrouillarde, elle le fera.

Les services de police et de secours m'ont prié de continuer à parler de la Nouvelle Orléans. Ils se sentent très seuls et ils craignent que tous les aient oubliés. J'ai peur qu'ils aient partiellement raison. Je suis vraiment malade de leur isolement et leur vulnérabilité. N'importes quels mots gentils d'appui les font fondre. Oubliez n'importe quel tache de corruption ou des rats sautant le bateau. Ces officiers et personnels de secours sont restés à leurs postes. Leurs mariages sont sous tension, leurs enfants vivent loin. Dans de nombreux cas leurs maisons sont détruites et certains ont perdu des membres de leur famille pendant l'inondation et la peste qui a suivi.


La richesse d'une nation n'est pas d'avoir un Walmart dans toutes sorte de produits. Ce n'est pas la vente par correspondance de fer à repasser ou d'aspirateur. C'est la qualité des liens entre des étrangers. L'année dernière, j'ai visité le Bangladesh, un des pays les plus pauvres sur Terre, où 80 % des terre utilisable sont inondées chaque année. J'ai vu la pauvreté et la pauvreté inter-générations plus dangereuse encore, qui détruit le tissu de bonté des gens au point même que des mères jetent leurs enfants de 4 ans sur des toits de trains juste pour se débarrasser d'eux. Je comprends maintenant que même l'instinct maternel ait disparu, détruit ou ne se développant plus, là où la survie est menacée. Quel espoir alors pour les liens entre étrangers ?

Walmart est une société spécialisée dans la grande distribution.

L'ouragan Katrina a soulevé le couvercle de notre blanchisserie sale. La pauvreté que nous avons trop longtemps ignorée, l'écologie que nous avons ébranlé et accentué avec des infrastructures inadéquates détruisent l'eau, les espoirs et les rêves de centaines de milliers de gens.

Cela semble une plaisanterie amère que, comme Blanche Dubois, les habitants de la Nouvelle Orléans soient venus pour compter sur la bonté d'étrangers. Mais pour moi cette bonté est la colle qui nous lie dans une société unie. Vous ne pouvez pas avoir une civilisation où il n'y a pas n'y a pas de confiance/respect entre étrangers. Cela prouve la force d'une nation. C'est l'Unité. Il me semble que c'est quelque chose que les Etats-Unis devraient connaître ces choses. Pendant les vacances nous pourrions renoncer au dernier gadget et promettre un cadeau à un étranger dans notre communauté, ou dans la Nouvelle Orléans ou même en outre-mer. Chaque fois que nous faisons ca nous ajoutons un fil au tissu de bonté qui lie tous les êtres sur cette planète beaucoup plus solidement que n'importe quelle manoeuvre politique au monde.

Laissez nous en etre conscient

Love always,
Lucy L

_________________

°¤ø,¸¸,ø¤º°`°º¤ø Xenaline °º¤ø,¸¸,ø¤º°`º¤ø,



Revenir en haut Aller en bas
http://lucy-addict.forumactif.com
 
15 décembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAL "c'était en décembre" d'AMAP
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 18 décembre 2010
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 21 décembre 2010
» Représentation du 31 décembre
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 17 décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucy Addict :: Lucy Lawless :: ○ Messages de Lucy :: ○ 2005-
Sauter vers: